Acer : Quid de son histoire, son évolution et son actualité en 2015 ?


Logo Acer

Vous connaissez certainement Acer ? Je pense que « oui » vu la place qu’occupe ce dernier dans la scène informatique mondiale. En effet d’Acer (littéralement : Hóngqí Corporation)  fondé en 1974 par Stan Shih sous le nom de Multitech est une multinationale originaire de Taïwan technologique sur l’électronique de pointe spécialisée dans la fabrication de matériels informatique et électroniques, ses produits vont des PC de bureau et portables, tablettes (ordinateurs), serveurs, périphériques de stockage, les écrans LED, LCD et les téléviseurs à écran plasma, les smartphones aux accessoires et périphériques en général. Autant dire que Acer propose à l’instar de Samsung une offre diverse et variée de produits technologiques.

Il faut savoir d’ailleurs que le géant taiwanais proposé également pour les entreprises, les gouvernements et les consommateurs des services e-business. De même et contrairement à certains de ses concurrents Acer développe directement ou indirectement la plupart des pièces qu’il incorpore à ses produits (chipsets audio et graphique, dalles d’écrans, etc…).

Comme évoqué un peu plus haut Acer a été fondé en 1976 par Stan Shih, sa femme Carolyn Yeh et 5 autres associés sous le nom de Multitech. La société était initialement un distributeur de composants électroniques, produisant même, le Micro-Professor MPF-I un micro-ordinateur, puis deux clones de l’Apple II, les Micro-Professor MPF-II et MPF III. Cette période intervient juste avant l’entrée de Microtech dans le marché des PC compatible avec l’architecture IBM et devenir quelque temps après un acteur significatif dans la fabrication de PC.

Changement de nom et restructuration d’Acer

Dès 1987 Multitech change de nom et devient Acer, puis en 1988 la société rachète Counterpoint Computers (fabricant de périphériques pour ordinateurs), suivi en 1990 du rachat de Altos Computer Corporation (concepteur de petits ordinateurs multi-utilisateurs). En 1998 Acer se réorganise en 5 groupes : Acer International Service Group, Acer Sertek Service Group, Acer Semiconductor Group, Acer Information Products Group, and Acer Peripherals Group. Pour se développer rapidement, une restructuration salariale (7800 employés dans le monde) est également faite de même qu’une réévaluation des stratégies marketing et la séparation de BenQ et Wistron, deux de ses unités de production. Concentrant ainsi ses ressources sur le design de ses produits et leur commercialisation.

3ème mondial : Rachat de Gateway et Packard Bell

En conséquence de cela les revenus passent de 4,9 milliards de $ en 2003 à près de 11,31 milliards trois ans plus tard (2006). En effet même si ses parts de marché sur le continent nord américain baissaient, en Europe elles augmentaient significativement. On doit surtout cela a son implication massive dans le marché des PC portables qui connaissent à ce moment une croissance fulgurante dans les ventes PC. Les choses s’accélèrent en 2007 lorsqu’Acer rachète en août Gateway et Packard Bell au mois de septembre de la même année (Deux fabricants de PC respectivement américain et européen). Cela immédiatement le propulse au rand de numéro 3 mondial des constructeurs de PC et 2ème dans le marché de PC portables derrière HP (Hewlett-Packard) et Dell. Les bénéfices du nouveau géant informatique croissent fortement. le taiwanais ne s’arrête pas là et rachète E-TEN (Spécialisé dans la conception de smartphones) en 2008 et Olidata courant 2009.

Logo Gateway - Packard Bell

Commence pour Acer, la course pour la première place mondiale. Ce dernier pensent à ce moment-là que pour atteindre son objectif et réaliser des marges plus élevées, il faut miser sur une plus grande production d’ordinateurs mais de gamme inférieure.

Perte de vitesse et de place dans le classement des constructeurs de PC

Malheureusement cela n’a fait qu’exposer le constructeur à des de pertes de performances plus ou moins importantes quand par la suite les habitudes d’achats a changé chez les consommateurs. En effet les motivations lors de l’achat d’un PC ne sont plus seulement financières mais aussi qualitatives, il est donc très fréquent que des modèles hauts de gamme donc plus coûteux soient des best-sellers. Depuis 2012 Acer est descendu dans le classement occupant maintenant 4ème place, dépassé par le chinois Lenovo ayant lui aussi rachète la division PC de l’américain IBM (Lenovo est au moment ou j’écris ces lignes numéro un mondial).

Diversification des produits, sponsoring et redéfinition de son image de marque

Pour revenir dans le marché et rester compétitif Acer n’hésites pas la diversifications de ses produits et même dans le haut de gamme. Avec par exemple une nouvelle gamme d’ordinateurs de bureau destinés aux joueurs qu’ils ont baptisés Predator, bien entendu pour concurrencer Alienware, la filiale de Dell. Le constructeur est aussi plus impliqués dans le marchés des smartphones avec des modèles sous Android ou Windows Phone.

Les gammes de produits sont nombreuses et variées, que ce soit des PC de bureau ou Portables, écrans, Smartphones, Chromebooks, serveurs, tablettes, TV, des Caméras numériques, et même des assistants personnels et autres systèmes de navigation automobile.

Acer est aussi présent dans le sponsoring d’équipes sportives et en général afin d’accroitre sa notoriété et améliorer son image de marque au près du public qui très souvent l’identifie a des produits bons marchés et de mauvaises qualités. Reviennent souvent des critiques sur des disfonctionnements ou sur le manque d’autonomie de leur batterie de pc portable Acer même si en général ce problème n’est présent qu’en proportion minime sur les différents modèles existants.

L’éducation n’est pas en reste puisque d’après Silicon.fr, la firme pour gagner du terrain en Asie ou en Amérique du Sud, elle multiplie les initiatives stratégiques. Acer aurait dévoilé en Chine, le concept de classe connectée comprenant des tablettes et PC Acer et s’appuyant sur la plate-forme de type BYOC (Build Your Own Cloud).

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).