Téléphones mobiles : AOL signe avec SFR un accord de distribution.


Après les couples Orange et M6, Bouygues Telecom et Universal Music, c’est au tour du couple  AOL et SFR de se lance dans le marché de la téléphonie mobile avec l’association . Pas de MVNO (opérateur de mobile virtuel), comme entre SFR et NRJ ,  mais plutôt d’un simple accord de distribution entre le FAI et l’opérateur mobile, titulaire d’une licence UMTS.

Dès le 3 ème trimestre 2005, AOL commercialisera auprès de son parc d’abonnés (1,2 million de clients), les services GSM, GPRS et 3G de SFR à des conditions tarifaires préférentielles.

Le FAI sera rémunéré à la commission en fonction du nombre d’abonnements distribués. La nouvelle offre sera commercialisée sous les deux marques SFR et AOL. Mais, dans un premier temps tout du moins, le FAI n’envisage pas d’offre conjointe tout compris (forfait d’accès à Internet et forfait mobile). « Il ne s’agit que de revente d’offres spécifiques » , précise Bénédicte Lucien-Brun chez AOL.

Un modeste objectif pour AOL

D’un point de vue logistique, SFR prendra en charge la facturation des abonnés et gardera la propriété des fichiers clients. Ce partenariat devrait viser en priorité les communautés très actives sur AOL et un public jeune. Passé la phase de lancement, certains services d’AOL (messagerie instantanée AIM, AOL Mail, AOL Photos, AOL Radio) seront intégrés aux offres mobiles de SFR/AOL.

Pour cette opération, AOL table sur un objectif modeste de 100 000 à 150 000 abonnés sur deux ans. Une goutte d’eau comparée au parc total d’abonnés au téléphone mobile, qui avoisine désormais les 45 millions en France. « Nous n’avons pas pour ambition de concurrencer les opérateurs mobiles qu’ils soient ou non MVNO », précise Bénédicte Lucien-Brun.

Mais pour AOL, qui se définit désormais non plus comme un FAI mais comme un « fournisseur de services de communication » , cet accord avec SFR permet de se positionner à peu de frais sur le marché du mobile. Quant à SFR, il trouve ici un énième débouché (la liste étant loin d’être close) pour tenter de rentabiliser ses réseaux et les investissement colossaux consentis pour le développement de l’ UMTS (téléphonie mobile de troisième génération).

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).