Jeux vidéo : +167% de Cyberattaques depuis la pandémie !


Sécurité : Cyberattaques dans le jeux vidéo

Akamai Technologies a publié un nouveau rapport État des lieux de l’Internet montrant que les attaques d’applications Web dans le secteur des jeux vidéo ont plus que doublé au cours de l’année passée, mais surtout depuis la pandémie. Dans ce nouveau rapport, Le renouveau du jeu vidéo, on constate que ces attaques surviennent alors que la demande de plateformes de jeux vidéo dans le cloud explose. Les cyberattaques contre les applications Web dans le secteur des jeux vidéo exposent les comptes des joueurs, avec pour conséquence la vente de comptes de jeux vidéo et le vol d’informations personnelles, notamment des données de cartes de crédit.

Le marché de la microtransaction devrait atteindre 106,02 milliards de dollars d’ici 2026, ce qui en fait une cible de choix pour les hackers. Le rapport indique également que l’industrie des jeux vidéo est ciblée par 37 % des attaques DDoS. C’est un chiffre considérable, puisque le deuxième segment de marché le plus ciblé est le secteur financier, avec 22 %.

Voici les autres conclusions principales du rapport Le renouveau du jeu vidéo :

  • Les attaques des applications Web dans le secteur des jeux vidéo ont augmenté de 167 % entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022, affectant des millions de comptes de joueurs à travers le monde.
  • Les États-Unis sont la principale cible des pirates, suivis par la Suisse, l’Inde, le Japon, le Royaume-Uni et d’autres pays d’Europe et d’Asie.
  • Les éditeurs de jeux vidéo migrent leurs opérations vers le cloud, créant ainsi de nouvelles opportunités d’attaque pour les pirates informatiques.
  • Les microtransactions, courantes dans le secteur des jeux vidéo, attirent particulièrement les hackers qui peuvent tirer parti du pouvoir d’achat des joueurs sans pour autant attirer l’attention.

« Avec l’évolution et l’essor du jeu vidéo, le secteur est devenu une cible de choix pour les cyberattaques », a déclaré Jonathan Singer, Senior Strategist, Media & Entertainment Industries chez Akamai. « Les cybercriminels perturbent généralement les services en direct et récupèrent les informations de connexion pour voler les comptes des joueurs. De plus, avec l’extension dans le cloud qui attire de nouveaux joueurs, cibles de choix pour les hackers, de nouvelles opportunités d’attaque apparaissent. Notre dernier rapport, Le renouveau du jeu vidéo, examine pourquoi et comment le secteur des jeux vidéo est devenu une cible mondiale pour les cybercriminels, les fraudeurs et les blanchisseurs d’argent. »

Les experts Akamai présents à l’événement Black Hat seront à votre disposition pour discuter du rapport et organiseront à cette occasion un déjeuner de formation intitulé « Analyse approfondie des techniques de dissimulation observées et comment les maîtriser ». La session aura lieu le jeudi 11 août à 13h00 (PT). Enfin, Jordan Garzon, chercheur chez Akamai, donnera une conférence ayant pour thème « La protection de vos actifs de chiffrement contre l’hameçonnage par code JavaScript malveillant » le mercredi 10 août à 13h00 (PT).

Pour en savoir plus, les acteurs de la sécurité peuvent utiliser le nouveau Centre de recherches sur la sécurité d’Akamai. Ils pourront ainsi interagir avec les chercheurs d’Akamai et en apprendre davantage sur la lutte contre les menaces.

Pour rencontrer l’équipe Akamai lors de la conférence Black Hat 2022 à Las Vegas, rendez-vous au stand 2422 du 6 au 11 août 2022.

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).