IssyGrid, le premier quartier à « énergie intelligente » entre en phase opérationnelle.


Logo IssyGrid

IssyGrid, le premier quartier à « énergie intelligente » entre dans sa phase opérationnelle. Développé tout d’abord au sein du quartier d’affaires Seine Ouest à Issy-les-Moulineaux (près de 10 000 personnes sur un périmètre de 160 000 m²) en 2012, le projet sera étendu en 2013 aux 1 600 logements du quartier résidentiel Fort d’Issy. Cette réalisation pilote est fondée sur une triple logique :

  • consommer mieux – moins et au bon moment tout en incluant les nouveaux usages,
  • intégrer harmonieusement la production locale d’énergies renouvelables,
  • optimiser la gestion de l’énergie et les différents usages (bureaux-logements-commerces-équipements publics) à l’échelle du quartier, en intégrant celui-ci au mieux au réseau de distribution publique et en ayant recours à des moyens de stockage.

Elle vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment en contribuant au lissage des pointes de consommation.

Première étape du processus opérationnel d’IssyGrid, la mise en œuvre du monitoring du quartier est désormais effective. Des systèmes d’agrégation des données pour analyser et optimiser la consommation d’énergie ont été installés dans des logements tests mais aussi au sein d’un des principaux immeubles tertiaires de Seine Ouest.

Des logements tests « intelligents »

Des logements tests-une dizaine-, préfigurant les 1 600 logements inscrits dans le périmètre d’IssyGrid, ont été dotés d’équipements pour le suivi des consommations par type d’usage (chauffage, éclairage, eau chaude sanitaire et autres) :

 

  • prises communicantes pour suivre la consommation des équipements branchés et les piloter à distance (réfrigérateur, poste de télévision, informatique…)
  • capteurs de température placés loin du chauffage et des sources de courant d’air.
  • thermostat communicant permettant de régler le chauffage à distance.

Les informations récoltées sont ensuite transmises, via la box internet, en temps réel et de manière anonyme, vers le système d’information énergétique central, en vue d’une optimisation des flux à la maille du quartier.

L’utilisateur peut être alerté par SMS du dépassement d’un certain seuil de consommation énergétique pour l’inviter à réduire la consommation de son logement. Il peut alors par exemple éteindre à distance ses appareils en veille à partir de son smartphone et agir sur le réglage du chauffage.

Simple à installer et à utiliser, ludique et discret, ce dispositif permet à l’utilisateur d’apprécier les différents paramètres de sa consommation énergétique (en particulier la consommation du mode veille). Il l’aide à prendre conscience de l’importance de la maîtrise de la consommation d’énergie à l’échelle individuelle et de son impact sur le risque de pointe. Il favorise également un mode de consommation énergétique plus vertueux (extinction des ordinateurs la nuit et en cas d’absence, remplissage optimisé des machines à laver…).

L’équipement des logements sera complété par l’installation d’un thermostat communicant permettant de régler à distance le chauffage et d’un compteur communiquant Linky, permettant, de récolter en temps réel des informations sur la consommation globale et d’optimiser la gestion du réseau.

Des bâtiments intelligents au service de l’intelligence du quartier

Pour le tertiaire, le processus opérationnel a également été engagé sur un immeuble test, Galeo, siège de Bouygues Immobilier avant d’être étendu aux 160 000 m² de Seine ouest. Il s’appuie principalement sur la mise en place d’une interface logicielle, véritable tableau de bord intelligent qui permet d’obtenir une mesure précise des consommations d’énergie ventilées suivant les différents usages (éclairage, informatique et télécommunication, chauffage, ventilation, climatisation, eau chaude, parkings, ascenseurs, recharge des véhicules électriques). Grâce à cet outil, les mesures des différents paramètres sont alors retraitées et rapprochées des critères règlementaires fixés par la RT 2012.

L’outil de monitoring intelligent de réseau a la capacité de collecter et d’agréger en temps réel, et de manière anonyme, les informations relatives à la consommation (logements, tertiaires, commerces, équipements publics), au stockage d’électricité (batteries,…) et à la production locale d’énergie.

Le dispositif sera complété à court terme par un système d’aide au pilotage du bâtiment contribuant au lissage des crêtes de consommation, tout en préservant le confort des utilisateurs : VIGIE, le centre d’Information, d’analyse et de services.

Quatre étapes majeures à court terme

Dès le premier semestre 2012, le périmètre de saisie sera élargi à une trentaine de logements existants et quatre autres immeubles tertiaires : EOS, siège de Microsoft en France et du groupe Steria, Farman, siège de Systra, la tour Sequana occupée par Bouygues Telecom et Eqwater.

VIGIE, le centre d’information, d’analyse et de services du quartier opérationnel en septembre 2012, proposera au fur et à mesure de l’évolution du quartier des options d’amélioration aux particuliers et aux entreprises, en lien avec le gestionnaire de réseau. Il évoluera également pour proposer au gestionnaire de réseau et à l’agrégateur, des outils pour réaliser des fonctionnalités d’ »effacement» des pointes de consommation à l’échelle de l’éco-quartier.

D’ici fin 2012, la mise en place des moyens de production d’énergies renouvelables et des outils de stockage sera achevée.

Le système d’éclairage public deviendra intelligent au deuxième semestre 2012 grâce à un système innovant permettant de faire converger réseau électrique et réseau numérique. Objectif : gérer avec précision le réseau d’éclairage et allier performance énergétique et services à la ville. Les candélabres pourront être pilotés individuellement et l’éclairage s’adaptera en fonction du trafic routier. Enfin IssyGrid sera doté d’équipements de recharge des véhicules électriques intégrés dans les bâtiments et sur la voie publique. Leur fonctionnement sera optimisé grâce à l’intégration de solutions de gestion d’énergie.

« Le lancement opérationnel d’IssyGrid marque un tournant décisif qui préfigure les quartiers à énergie positive de la ville de demain. Cette réalisation pilote, unique en France, unique au sein du Grand Paris, contribue à faire de la ville d’Issy-les-Moulineaux, une pionnière en matière de smart city. Au-delà de ses vertus environnementales, IssyGrid revêt un formidable enjeu éducatif et sociétal. Il suscite également des perspectives porteuses en termes de création d’emplois ». a déclaré André Santini, ancien Ministre, Député-Maire d’Issy-les-Moulineaux, Président du Conseil de Surveillance du Grand Paris.

IssyGrid - Issy-Les Moulineaux - Microsoft - Bouygues Immobilier - ALSTOM, Bouygues Telecom - EDF - ERDF - ETDE - Schneider Electric - Steria - Total

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).