Bridge AGP-PCIE chez ATI


Comme le rappelle The Inquirer, ATI utilisera un bridge PCI Express / AGP dans le futur afin d’apporter le support de l’interface non gérée nativement. Bien entendu, ATI ne le crie pas trop haut étant donné qu’un point important de la campagne marketing autour de ses nouveaux GPU est l’absence de bridge ! Selon ATI il n’y a rien de tel qu’une solution native et l’utilisation d’un bridge ne peut que réduire les performances, ce qui n’est pas faux bien qu’il faille relativiser la perte de performances.

Cependant, produire des GPU natifs PCI Express et AGP revient à produire 2 puces différentes, ce qui augmente les coups de développement et complique la gestion de la production et des stocks. Il est donc naturel qu’ATI passe à l’utilisation d’un bridge dans le futur.

Est-ce contradictoire avec ce que clame ATI actuellement ? Si on s’en tient aux gros titres : oui. Cependant c’est plus compliqué que cela étant donné qu’ATI ne devrait utiliser un bridge que pour pouvoir proposer des solutions d’upgrade AGP de ses futurs GPU. Ces GPU géreront donc nativement le PCI Express mais ATI utilisera un bridge pour permettre aux personnes qui ont toujours une plateforme AGP d’avoir accès aux nouveaux GPU.

NVIDIA appliquera également une stratégie identique dans le futur, bien qu’actuellement le fabriquant au caméléon utilise, en attendant mieux, un bridge pour offrir une ébauche de support PCI Express aux GeForce FX et aux GeForce 6800 (NV45).

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).