Vidéoprojecteurs : Quid des dernières technologies d’affichage (DLP, LCD, LCOS) ?


JVC DLA-X9900BE noir

Comme tout autre domaine technologique et plus particulièrement le monde des écrans (TV ou moniteurs informatique), le domaine des vidéoprojecteurs évolue. Avec toujours comme objectifs de proposer des technologies toujours plus poussées, qualitatives et économiques. Dans le marché des vidéoprojecteurs on peut identifier trois technologies de projection distinctes avec chacune leurs qualités, avantages et inconvénients. Ces technologie sont le DLP, LCD (en réalité on parle ici de Tri-LCD) et la plus récente LCOS (Liquid Crystal On Silicon). On mentionne quelques fois le LED qui en fait n’est la technologie d’éclairage de la lampe couplée le plus souvent avec des vidéoprojecteurs DLP.

Pour mieux comprendre ce qu’est une technologie de projection, celle-ci désigne en fait la méthode utilisée pour afficher l’image, on parle procédé réflectif ou transmissif respectivement certaines réfléchissent la lumière tandis que d’autres la transmettent. Tous ces détailles techniques étaient importants pour le choix  d’un vidéoprojecteur mais tendent de nos jours à ne plus l’être car les différentes technologies du marché se sont alignées les unes aux autres en gommant leurs faiblesses. Les marques qui se partagent se marchés sont nombreuses parmi elles Acer, Benq, Epson, Optoma, Sony, JVC, Viewsonic, Philips ou inFocus pour ne citer que celles-là.

Ce qui importera donc dans votre choix c’est le modèle indépendamment de sa technologie. Il faudra bien sûr aussi accorder une importance particulière à ses caractéristiques en terme de qualité d’image (résolution, luminosité, contraste, couleur, profondeur des noirs,…). Sans oublier de tenir compte de l’usage que vous en ferez c’est à dire professionnel, comme home cinéma ou pour le jeu-vidéo.

Vidéoprojecteurs tri-LCD (Liquid-crystal display)

Il est coutume que les vidéoprojecteurs  Tri-LCD sont en général plus compacts, légers, donc facilement transportables et sont peu bruyants. L’image homogène, agréable et dépourvu d’effets arc-en-ciel contrairement à la technologie DLP. Le tri-LCD est excellent pour le home cinéma avec un très rapport qualité/prix. Par contre la profondeur des noirs n’est pas du niveau de celle obtenue avec la technologie DLP, l’espacement des pixels donne un effet de grille.

Vidéoprojecteurs DLP (Digital Light Processing)

Les vidéoprojecteurs DLP sont pour leur part pourvu en général d’une très bonne qualité d’images (images, textes et contrastes sont nets), la palette de couleurs est riches et quasi infinie. Le noir est profond et fidèle. Néanmoins cette technologie souffre d’une usure plus rapide que les vidéoprojecteurs tri-LCD. Les lampes on en général une durée de vie qui n’excède pas les 2000 heures. Ce types de vidéoprojecteurs sont également plus bruyants en plus d’avoir un risque d’effet arc-en-ciel. Ils sont souvent couplés à des lampes LED pour améliorer leur qualité et réduire cette effet d’arc-en-ciel.

Vidéoprojecteurs LCOS (SXRD, D-ILA)

C’est là qu’intervient la nouvelle technologie LCOS (Liquid Crystal On Silicon) qui combine le meilleur du DLP et du LCD (tri-LCD). Cette technologie d’affichage essaye d’allier les qualités du  DLP et du tri-LCD sans récupérer leurs défauts (Qualité d’image exceptionnelle : contraste, couleur, profondeur des noirs, pas d’effet arc en ciel). Elle est souvent commercialisée sous un nom différent : SXRD chez Sony ou D-ILA chez JVC qui est le pionnier. la technologie LCOS est parfaite pour une utilisation home cinéma mais est aussi excellente dans le cadre professionnel pour les présentation ou l’enseignement. Il va sans dire que le LCOS offre à ce jour la meilleure image mais cette qualité à un prix le prix (Rarement en dessous de 2000€). Seul autre défaut majeur une luminosité quelques fois un peu juste.

Le choix de la lampe ne doit lui non plus pas être négligé et toutes les marques proposent différentes qualités et gammes de lampes avec des durée de vie plus ou moins grandes. Que vos choisissiez une lampe videoprojecteur Epson ou Sony, JVC. Que vous choisissiez une lampe originale ou compatible, de bonne ou de qualité moyenne influera bien entendu sur le prix lampe videoprojecteur.

Le choix final est entre vos mains !

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).