Internet : Top 20 des sites web les plus populaires de 1996 à 2013


Top 20 - Websites - 1996 to 2013 00

Comment a évolué le web depuis le milieu des années 90 ?! Quels sont les sites les plus populaires, et combien d’entre eux le sont toujours aujourd’hui ?! Si comme beaucoup d’internautes vous êtes nés dans la fin des années 90 ou début des années 2000 alors c’est l’occasion pour vous de découvrir et comprendre qu’Internet n’a pas toujours tourné autour de Google, Facebook, Wikipédia, YouTube, Twitter et Instagram. En effet ceux qui ont suivi avec attention l’évolution d’Internet ces 15 dernières années savent que le visage du Web s’est complètement métamorphosé, c’est acteurs principaux également. En effet pendant que certains y ont fait leur apparition, beaucoup ont complètement disparu ou perdu de leur popularité.

Top 20 - Websites - 1996 to 2013 00

Top 20 Internet de 1996 à 2000

Bien que les afficionados du web nés avant les années 90 reconnaitront la majorité des sites présents dans ces top 20 allant de 1996 à 2000, je vous propose de faire le test vous même et d’interroger tout geek de la nouvelle génération, né après 1992 sur cette liste.

Vous constaterez qu’en dehors d’AOL, Yahoo, MSN (Microsoft), Lycos et Amazon tous les autres sites leurs sont inconnus. Des précurseurs du web comme Webcrawler, Netscape, Infoseek, Compuserve, Tripod, Geocities, Infospace et Altavista ne leur diront rien.

Remarquez la suprématie d’AOL qui occupe la première place des sites les plus populaires du monde sur cette tranche d’années. Avec AOL, Yahoo, Microsoft (MSN & Hotmail), Excite et Lycos, les plus réguliers sur cette même période. ZDNet et CNET (appartenant à CBS Interactive) étant les deux groupes média phares de la fin des années 90, de même pour le site du célèbre lecteur multimédia Real (Real Networks) et d’eBay, le leader des enchères en ligne.

Top 20 - Websites - 1996 to 2013 01

Top 20 Internet de 2000 à 2004

Sur cette période déjà, le visage du web a changé avec une nette domination des portails et autres moteurs de recherche. C’est aussi la disparition du Top 20 du géant Altavista qui occupait entre 1998 et 2000 la 11ème place. AOL quand à lui gardera sa place de leader jusqu’en 2002 avant de disparaître totalement du Top 20 l’année d’après (2003), on peut noter en même l’apparition en 2001 de Google à la 11ème position.

Les sites Amazon, Lycos, eBay et About continue eux aussi d’occuper le top 10 des sites internet les plus populaires et ce jusqu’en 2004 à l’exception de Lycos qui dégringole en 14ème place en 2004. Même si Google est un des facteurs déterminant relié au changement radical d’internet dans le début des années 2000, on trouve toujours dans le top 5 des sites  comme Yahoo qui passe leader en 2003 et 2004, MSN, eBay et le fulgurant Time Warner.

Sans oublier de mentionner la régularité du site About depuis 1999, la monté en puissance du moteur de recherche Ask Jeeves et les bonne performances de Viacom et CNET (CBS Interactive & ZDNet). Par contre Altavista, Excite, tout comme Infospace disparaissent de ce Top 20 pour ne plus réapparaître jusqu’à maintenant. C’est donc la fin d’une aire mais également le début d’une nouvelle.

Top 20 - Websites - 1996 to 2013 02

Top 20 Internet de 2004 à 2009

Entre 2004 et 2009, le top 5 voire le top 10 est quasiment le même avec le retour d’AOL en 2008, la domination de Yahoo en tête de 2003 à 2007 avant d’être dépassé en 2008 par le nouveau leader de la recherche, Google. En dehors de ça l’année 2004 marque la disparition de ce top 20 de Lycos, Real et About mais aussi l’arrivée de sites comme celui d’Apple, Wikipédia (Wikimedia), Ny Times, Fox, l’ascension de Walmart et le réseau social, Facebook en 2007.

Certains sites comme Myspace, AT&T, Verizon et Adobe apparaissent et disparaissent du Top 20 d’une année à l’autre avant d’être portés disparus dès 2009. Encore une fois les plus réguliers sont Yahoo, MSN (Microsoft), Amazon, Viacom, eBay, Ask et Time Warner (2003 à 2006) et le moteur de Mountain View (Google) depuis 2002. A ce propos en 2008 Google devient enfin le site le plus populaire du monde détrônant, le portail Yahoo.

Parmi les choses qui montre que dans cette période débutant en 2004, on rentre dans une toute nouvelle aire est l’arrivée en tête de liste de la majorité des acteurs principaux encore présents au moment ou j’écris ces lignes. Interrogez simplement les jeunes geeks qui cette fois devraient être capable d’en reconnaître la plupart.

Top 20 - Websites - 1996 to 2013 03

Top 20 Internet de 2009 à 2013

Les jeunes de la nouvelles génération nés après le milieux des années 90 devraient enfin être familiers là aussi à une bonne partie des sites présents dans ce Top 20. Le nouveau poids lourd apparaissant clairement ici n’est autre que Facebook qui vient se placer confortablement dès 2010 comme le 4ème site le plus populaire du monde, le retour d’AOL dans le top 10 et top 5 est à noter également après plusieurs années d’absence.

Cela donne un Top 5 composé aléatoirement de Google, Yahoo, Microsoft, Facebook, Amazon et AOL. Le précurseur de longue date, Ask et le plus récent groupe, Glam Media se placent eux aussi très souvent dans le Top 10. Néanmoins pour le site d’enchères eBay c’est le yoyo entre là 7ème et 15ème place quand dans le même temps Wikimedia (Wikipédia) fait une montée en puissance.

Turner, le service de Broadcasting de la Time Warner Company tout comme le site Apple, CBS (ZDNet & CNET) et Viacom même si ce dernier disparaît du classement en 2013. Petite surprise avec le retour du site About qui avait quitté le Top 20 depuis 2004 et une première pour le réseau social professionnel LinkedIn qui rejoint la cour des grands.

Top 20 - Websites - 1996 to 2013 04

Internet est en constante mutation, et absolument aucun site ne peut prétendre en avoir le contrôle sur le long terme, malgré ça vous constaterez que pour perdurer il faut savoir s’adapter à son temps, et c’est pour cette raisons que certains géants comme Yahoo, Microsoft, Amazon, Google, Ask et AOL de même que eBay dans une moindre mesure sont les sites ayant été les plus réguliers depuis 1996.

Dans le cas de Yahoo, Microsoft et Google il est à noter que les sites se sont au fil des années enrichis de nouveaux services, marqués également par des rachats clés et stratégiques. Ils sont devenus des plateformes incontournables avec chacun plusieurs centaines de millions d’utilisateurs (Moteur de Recherche, Plateforme de vidéos, service mail, Portail d’Actualités, Publicité en ligne etc…). Et c’est vers ce modèle là que tous les nouveaux leaders comme Facebook tendent.

Petite précision tout de même ces classements sont basés sur les rapports pour le marché US de comScore qui a la particularité de regrouper tout les réseaux d’un même groupe sous la même marque c’est le cas par exemple de Google (Recherche, Gmail, YouTube, Maps, Actualités, Google+, etc…) ou Microsoft (Bing, MSN, Outlook, Xbox, Live, etc…). De ce fait le classement est différent de celui réalisé par l’autre service de mesure d’audience populaire, Alexa.

Ainsi sur Alexa si chaque site est compté individuellement on a plutôt un Top 20 dominé par des moteurs de recherches, des réseaux sociaux et des plateformes vidéos :

  1. Google.com
  2. Facebook.com
  3. Youtube.com
  4. Yahoo.com
  5. Baidu.com
  6. Amazon.com
  7. Wikipedia.org
  8. Taobao.com
  9. Twitter.com
  10. Qq.com
  11. Google.co.in
  12. Live.com
  13. Sina.com.cn
  14. Linkedin.com
  15. Weibo.com
  16. Tmall.com
  17. Yahoo.co.jp
  18. Blogspot.com
  19. Ebay.com
  20. Yandex.ru

Sources : comScore & The Washington Post

Tags A la une

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).