BEEBUZZINESS, la réussite d’une PME grenobloise de 25 salariés créée en 2001


BEEBUZZINESS présente le résultat de l’ensemble de son parcours. Plus de 7 ans de Recherche & Développement pure ; 2,6 M€ de fonds propres investis en R&D sur cette période, soit 80% du chiffre d’affaires de l’entreprise. A la clé, en 2008, le lancement de BEEVIRTUA, solution unique de gestion et de diffusion de documents électroniques. BEEVIRTUA et ses applications permettent aux entreprises de mettre en place un véritable écosystème éditorial digital à travers la création de bibliothèques virtuelles et la virtualisation industrielle de leurs publications. Quatre ans après son lancement, une vingtaine de clients reconnus utilisent ses solutions de pointe, constamment enrichies.

Ambition de BEEBUZZINESS : réconcilier le papier et le web, chacun évoluant jusque-là dans des sphères différentes. « Nos solutions sont le chaînon manquant entre ces deux univers et facilitent l’accès de tous à l’information », précise Pierre-Nicodème Taslé, Président-Directeur général de BEEBUZZINESS. « Cette nouvelle forme de communication éditoriale permet aux grands groupes comme aux PME d’optimiser leurs politiques d’édition écoresponsable, tout en promouvant l’accessibilité de tous au monde numérique. ».

L’engagement de BEEBUZZINESS a été soutenu par un accompagnement privilégié et durable du Groupe SPIE. « SPIE a, dès le départ, cru et investi dans ces solutions à long terme et en tire aujourd’hui les bénéfices, en termes d’efficacité économique et de retour sur investissement », rappelle Pierre-Nicodème Taslé. Depuis, de nombreuses autres sociétés, notamment de grands groupes du CAC 40 ont adopté les solutions de BEEBUZZINESS. Et les effectifs de la société ont suivi, pour passer de 3 à 25 salariés. Les embauches devraient se poursuivre fortement pour accompagner le développement constant de l’entreprise qui a pour ambition de devenir le leader européen de son domaine d’activité.

Echec du tout numérique

L’utilisation d’Internet a radicalement changé les comportements de lecture et d’assimilation de l’information. Beaucoup ont même prédit la fin des documents papiers imprimés. Plus de quinze ans après, on constate que la théorie du « zéro papier » a été un échec et que l’internaute ressent toujours le besoin d’imprimer.

De nombreuses études scientifiques menées par des chercheurs l’ont confirmé. Elles démontrent que l’appréhension, l’assimilation et la mémorisation d’une information est maximale quand elle provient de documents écrits, de façon structurée, avec un format de lecture par page qui favorise la mémoire spatiale. A l’opposé, l’ergonomie déstructurée d’une page Web, accentuée par la luminosité des écrans, ne capte pas l’attention et fait baisser la vitesse de  lecture. Des chercheurs allemands ont constaté ainsi que 20% seulement des mots affichés sur une page Web sont lus par les internautes.

Cependant, le Web a gagné la bataille du multimédia par sa facilité à combiner des sources très variées et à scénariser les contenus. Concilier les avantages de la dématérialisation et ceux de l’impression, tel est le grand enjeu de cette révolution qui place à nouveau l’information structurée en pages et l’imprimé au centre de l’acquisition des connaissances et démultiplie la puissance des messages.

Un marché « entreprises » en pleine expansion

Le marché de BEEBUZZINESS (les publications digitales) s’est fortement développé au cours de ces dix dernières années et ses horizons sont quasiment sans limites. L’essor du Web a conduit les entreprises et les grandes organisations à mettre en ligne toutes leurs publications institutionnelles, commerciales, de formation, marketing, de recherche, pour diffuser un ensemble d’informations, au départ conçues uniquement pour une lecture en format imprimé. Et cette diffusion, grâce au Web, est généralisée.

C’est à ce marché de dimension mondiale que s’attaque la société, avec comme objectif d’en devenir le leader au niveau européen.

Solutions accessibles et pérennes

Les solutions de BEEBUZZINESS augmentent la visibilité, la diffusion et le taux de lecture des publications numériques et leurs donnent une vraie valeur d’usage. En enrichissant les versions numériques des documents d’éléments Rich Media (vidéos, sons, animations, liens interactifs, réalité augmentée…), elles aident le lecteur à se les approprier.

Elles démultiplient également les usages, avec un seul document accessible sur tous les terminaux et toutes les plateformes sans passer par la création d’applications ; elles rendent les documents intelligents : tous les objets qu’ils contiennent sont capables de communiquer entre eux, au contraire des autres solutions qui fonctionnent sur un « mode image », statique. Elles permettent à tous, séniors comme personnes en situation de handicap, d’accéder à toute l’information et répondent aux normes d’accessibilité les plus élevées en la matière.

Elles agissent enfin pour le respect de la planète : plus besoin d’imprimer en quantité des documents vite obsolètes. Il suffit d’en commander un ou plusieurs exemplaires, grâce à l’impression à la demande (POD*) et d’en avoir ainsi une version toujours à jour. Ceux-ci sont alors envoyés sous 48h au demandeur.

Autres atouts majeurs pour les entreprises :

  • Leurs publications deviennent pérennes grâce aux possibilités infinies de mise à jour, ce qui donne tout son sens à la création d’un véritable patrimoine digital.
  • Elles deviennent totalement multilingues et diffusent leurs messages partout dans le monde;
  • Grâce à ces solutions, elles mettent en place une vraie politique d’éco-édition en évitant les impressions inutiles, les coûts de stockage, de diffusion puis de destruction de publications imprimées en avance et, de ce fait, rapidement obsolètes.

« Notre solution a été repérée et primée par les directions de l’innovation des grands groupes français, onze fois primée pour cette seule année 2011 / 2012 dans les compétitions européennes, et consacrée quatre fois aux Top Com 2012. C’est la preuve de la reconnaissance des grands noms de l’industrie et des professionnels de la communication, c’est un pas supplémentaire vers toujours plus d’inventivité, de découverte et de croissance », déclare Pierre-Nicodème Taslé, Président-Directeur général de BEEBUZZINESS après l’attribution des Top Com 2012.

* Le Print on Demand (POD) est un service d’impression à la demande écoresponsable. En 48 heures chrono, l’internaute peut recevoir une version imprimée du document qu’il a commandé chez lui. L’ensemble du processus de « rematérialisation POD », par impression numérique haute définition sur papier vierge ou recyclé, répond à toutes les exigences environnementales applicables à l’imprimerie : il limite au strict nécessaire l’usage du papier, de l’énergie et des produits chimiques. Aucune impression n’est faite au-delà du nécessaire = 0% de papier à jeter et recycler.

4 des plus hautes distinctions des Top Com 2012

BEEBUZZINESS, créateur de solutions d’édition numérique écoresponsables et  d’enrichissements multimédias, présentait avec SPIE, du 6 au 9 février 2012, deux dossiers aux Grands Prix Top Com 2012 Corporate Business* :

  • Le Rapport Annuel 2010 du groupe SPIE, en partenariat avec l’agence Eurokapi dans les catégories “Section Édition – Catégorie Rapport Annuel Entreprise ou Organisme Non Côté” et “Développement Durable 2012”.
  • Le livre « Naître et renaître, une histoire de SPIE », en partenariat avec l’agence Lettre et Images, dans la catégorie “Section Édition – Catégorie Livre”.

 

Pour ces deux ouvrages, BEEBUZZINESS et ses partenaires ont reçu quatre des plus hautes distinctions :

  • • le Grand Prix spécial du développement durable 2012, l’un des quatre Grands Prix transverses attribués ;
  • • le Prix spécial de l’expression, le jury considérant que la soutenance orale qui a été faite du dossier présenté se distinguait dans toute la catégorie Edition ;
  • • le Top Com d’Or pour le rapport annuel de SPIE ;
  • • le Grand Prix de la section Edition pour « Naître et renaître, une histoire de SPIE » qui a été sorti de sa catégorie Livre d’entreprise pour recevoir ce Grand Prix qui couvre l’ensemble de la section Edition.

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).