Etude Seagate : Les étudiants français, les bons élèves de la sauvegarde de données ?!


Logo Seagate Technology

Seagate Technology, fabricant des disques externes de la famille Backup Plus, met en lumière à ce jour le résultat d’un sondage mené par OnePoll auprès d’étudiants français et destiné à découvrir leurs habitudes en matière de sauvegarde de données. Le sondage révèle ainsi l’intérêt exprimé par les étudiants français quant à la sauvegarde de leurs informations online et offline. Il met également en avant les opportunités du marché auprès de cette population, qui est composée pour la plupart de futurs consommateurs. Ces derniers ont déjà pu expérimenter la perte de données sur leur ordinateur personnel/portable.

Seagate Students Backup Data 01

En effet, 69,4% affirment avoir déjà perdu un travail par omission d’une sauvegarde préalable. Cette déconvenue n’est pas nécessairement suivie de l’adoption de bonnes pratiques puisqu’ils sont 35,4% à reconnaitre que cela leur est arrivé plus d’une fois mais moins de cinq fois, tandis que 4,8% vont au-delà de cinq fois.

Seagate Students Backup Data 02

De même, à la question « Si vous ne sauvegardez pas régulièrement vos travaux, pour quelle raison ne le faites-vous pas ? », une majorité d’étudiants place en première réponse la paresse/manque de courage devant la fiabilité de l’ordinateur personnel/portable. Voici, en détail,  les réponses données par le panel interrogé :

Seagate Students Backup Data 03

« Cette étude renforce les nouvelles exigences d’un marché en constante mutation et dont l’accès à l’information se fait désormais de manière immédiate. Seagate Technology travaille dans cette optique en vue d’offrir à notre clientèle, et notamment aux étudiants français, des solutions optimisées impliquant une sauvegarde rapide et en un clic » affirme Anne Le Scouezec, directeur marketing de Seagate France.

Le profil type du bon élève

A travers cette étude, Seagate Technology et OnePoll ont ainsi dressé un portrait de l’étudiant idéal face aux gestes réflexes de sauvegarde de données. Il est :

  • Agé de 25 à 34 ans et justifiant d’un cursus long – 78% d’entre eux réalisent des sauvegardes régulières contre 68% pour les plus jeunes.
  • De sexe féminin puisque 31,7% des étudiantes affirment ne jamais avoir perdu leur travail quand ils ne sont que 23,4% chez les hommes.
  • Majoritairement présents sur les réseaux sociaux – 46,8% affirment qu’il est important de sauvegarder leurs données contenues sur les réseaux sociaux.

Les Français, une cible avertie en Europe

D’un point de vue européen, les Français confirment leur prédisposition face à la sauvegarde de leurs données scolaires/universitaires : 71,3% des étudiantes affirment désormais sauvegarder leurs données et ils sont, chez les hommes, 53,1% à faire de même. A titre de comparaison, pour nos voisins allemands, le résultat diffère selon le sexe. Ainsi, si les étudiants (58,4% s’assurent d’une sauvegarde de leurs données) devancent leurs homologues français, les étudiantes allemandes sont loin derrière les étudiantes françaises. « Seulement » 53,5% des Allemandes confirment sauvegarder leurs données.

Cette année, Seagate souhaite s’assurer que les étudiants sécurisent et sauvegardent leurs données et a lancé un concours en ligne pour sensibiliser sur les risques encourus. Les étudiants sont ainsi invités à partager leur expérience personnelle de perte de données et ainsi avoir la chance de gagner un MacBook Air et un disque dur Backup Plus Seagate.

Pour en savoir plus sur cette étude, visitez la page dédié http://on.fb.me/z5J0YI

Beugré Jean-Augustin

CEO, Editor in Chief & Founder at Le Journal du Numérique since more than 10 years now - Je suis le CEO, Rédacteur en Chef et Fondateur du réseau Kassi Media regroupant les sites, Le Journal du Numérique, Actu-Gamer, ZoneWP et Journal-Foot.com. Autodidacte de nature, je me forme régulièrement dans le Marketing Digital, la gestion de projet, de même que dans ce qui touche au Community Management, au Developpement Web. Cela fait maintenant 15 sur le web, avec plus 10 ans d'expérience dans le rédaction web, Community Management, le webmastering et le SEO (Référencement naturel).